Francis Malbète   Auteur Photographe

                                                            xxwww.francismalbete.com


04 août 2021

Site mis à jour le
28 juillet 2021

  
  

Tous droits réservés.

L'utilisation d'images de ce site doit être soumise à l'accord de l'auteur. Merci de le contacter.

© 2021

 

Ce site a été créé en avril 2010

   

713084 visiteurs
838534 pages vues

etiquette Blaise   

« La Blaise est une rivière française qui coule dans le département d’Eure-et-Loir, en région Centre. C’est un affluent de l’Eure et donc un sous-affluent de la Seine »

C’est en ces termes que l’on décrirait une grande partie du sujet de ce recueil photographique si l’on était sur un banc d’école.

Il y a cependant un tout autre cheminement intellectuel qui m’a amené à m’intéresser à cette petite rivière d’Eure-et-Loir. En effet, après avoir beaucoup photographié les paysages de Beauce, l’activité agricole, les fermes et les silos (voir mon précédent ouvrage « les ares contemporains »), il m’a semblé tout naturel d’approcher la principale activité issue de cette agriculture céréalière.

C’est donc tout en bas des vallées de la Beauce et du Thymerais que s’est porté mon intérêt pour une activité, certes en déclin ou complètement disparue, mais qui représente à n’en pas douter un élément primordiale du patrimoine agricole local : la meunerie.

Ce fut d’ailleurs l’occasion de constater que si la meunerie était bien une réelle activité, celle-ci était loin d’être seule à s’exercer ici et faire vivre cette petite rivière du Drouais.

Ainsi, y ont en leur temps cohabités, des forges, des moulins à papiers, des moulins à tan ou encore des moulins à foulon.

Selon les cas, l’énergie y actionnait des soufflets, des battoirs ou des meules. Aujourd’hui encore, elle y fait par endroit tourner des turbines électriques.

Je vous propose au travers de cette page de descendre le cours de la Blaise, depuis sa source, un peu avant Dampierre sur Blévy jusqu’à Garnay, dernier village avant que cette petite rivière, aussi paisible que capricieuse, rejoigne l’Eure après avoir traversé Vernouillet et Dreux.


Page précédente Page suivante
 
Site créé sur waibe.fr